Ce qui nous attache

Il y a maintenant deux ans que le photographe Matthias Crépel mène un projet sur l’attachement au territoire sur l’île d’Oléron, porté par le Laboratoire d’humanité. A mi-parcours, il a recueilli déjà plus de 70 interviews d’habitants vivant sur l’île à l’année, shooté une cinquantaine de films de photographie de paysage, et devrait entamer une série d’ateliers pour diversifier ses sources d’inspirations.

A la clé, une exposition qui traverserait toute l’île, intérieure extérieure, et une ou plusieurs publications.

Cabane ostréïcole, Saint-Trojan-Les-Bains, île d'Oléron - novembre 2019

Cabane ostréïcole, Saint-Trojan-Les-Bains, île d’Oléron – novembre 2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s