Ce qui nous attache – session de décembre

Ce mois de décembre a été pour le photographe Matthias Crépel l’occasion de continuer son travail de terrain sur l’île d’Oléron pour le projet « Ce qui nous attache ». En cette période un peu difficile, se loger à Oléron n’en fini plus d’être le nerf de la guerre. Certains habitants contactent les propriétaires de maisons vides l’hiver pour les convaincre de leur louer à moindre coût hors saison, mais il faut quitter le logement au printemps. D’autres font le choix du mobilhome, de la caravane, reçoivent des menaces d’expulsion de leur propre terrain, poussent dans la débrouille pour s’en sortir, guettent les invendus des supermarchés, glanent dans les forêts, sur les rochers… Il y en a également qui hébergent celles et ceux qui sont en galère et d’autres qui habite ce territoire autrement encore, transhument en roulotte, au rythme des mules, du travail saisonnier entre le Var, Oléron et le Maroc. Tous ces gens travaillent pourtant, et font vivre un territoire qu’il leur est de plus en plus difficile d’habiter… pendant que d’autres achètent des villages, retapent en surface (pour l’été) et revendent le double. Les prix de l’immobilier s’envolent comme jamais depuis le premier confinement, et la population change… à cette session, le logement était dans la bouche de tous les habitants que Matthias a interviewé.

Sur une île, la côte attire. Partout où l’on va, ce mois de décembre, la mer se fait entendre et les trajectoires finissent toujours par butter devant le même océan. C’est pourtant dans les terres que Matthias passe le plus clair de son temps depuis quelques sessions, cherchant dans ses images, un écho de la ruralité, et d’une singularité propre à ce territoire insulaire.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s