Les « visites de quartiers »

Visite de quartier - Lens, quartier du 12/14

L’action sur le terrain

Des appareils photos sont distribués aux participants. Après quelques conseils techniques de prise de vue et d’utilisation des appareils, nous sortons dans la ville. Les participants emmènent le photographe intervenant où ils veulent, dans leur commune, dans leur quartier qu’ils ont pour mission d’aller photographier. Le photographe les suit avec un micro, les interroge sur le parcours, sur les lieux traversés par le groupe, tout en donnant des conseils techniques à chacun. Place à la libre expression ! Il peut y avoir des rencontres avec des amis, des voisins, des habitants des environs, ce qui alimentera les discussions. Tout au long de ces sorties en ville, les participants s’appliquent tant à prendre des
photographies uniques qu’à « shooter » en rafale les lieux de leur quotidien.

Restitution

Les enregistrements et images récoltées sont ensuite montés par le photographe sous format vidéo timelaps/stopmotion afin de produire un court-métrage scénarisé au préalable avec les participants.

L’idée de cet atelier « visites de quartiers » est de permettre aux participants de s’exprimer librement sur leur lieu de vie. Le défi photographique et les questions du photographe lors des séances d’ateliers favorisent la liberté de parole, révélant certains aspects plus que d’autres. Cela permet d’orienter le contenu du court-métrage final en fonction des choix de sujets des participants. Le film qui en résulte est donc un outil citoyen, portant une parole d’habitants.

CAPEP - Laboratoire d'humanité - Anzin - Bleuse-Borne

Affiche annonçant la projection de la visite de quartier « Ici Bleuse-Borne », réalisée avec un groupe de jeunes du CAPEP d’Anzin – décembre 2015

 

Publicités