Hommes vu des Arbres

« Hommes vu des Arbres » est une série photographique sur la distorsion temporelle hommes/arbres. Continuellement en déplacement, j’avale kilomètres sur kilomètres à pleine allure, sautant d’une ville à l’autre, d’une région, d’un pays à l’autre en quelques minutes, au plus quelques heures. Cette vie contraste avec mes pauses, faites d’itinérance, à vélo ou à pied, à force d’homme. De A à B, il faut aller vite, il faut courir car B n’attend pas. Alors, assis sur mon fauteuil de passager, que ce soit le train ou la voiture, j’observe, immobile, les arbres fuirent sur le bas côté. Qui de nous deux bouge ?

Les arbres m’inquiètent, du haut de leur immense lenteur où une vie, de la graine à leur cime, ne fait guère plus de quelques mètres de voyage. Comment nous voient-ils ? Comment appréhendent-ils notre temps, là, immobiles, sur le bas côté ? N’est-ce pas notre société qui court, que je photographie de puis mon siège à 300 km/h ?

Hommes vu des Arbres - Matthias Crépel - Laboratoire d'humanité

Publicités

Une réponse à “Hommes vu des Arbres

  1. Pingback: Inauguration du Laboratoire d’humanité | Laboratoire d'humanité·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s