Anaïs Suire

Artiste photographe membre du Laboratoire d’Humanité depuis 2017

Je rencontre le Laboratoire d’Humanité en 2017, alors que je découvre la photographie participative et que je souhaite mener des ateliers de ce type avec de jeunes migrants. Un premier contact qui donne naissance à l’exposition « Lève-toi et Parle » en mars de cette même année.

Le Laboratoire d’Humanité m’encourage à poursuivre dans le milieu et, trois ans plus tard, ma pratique photographique s’est diversifiée. J’aime capturer des poses spontanées et raconter les histoires qui me touchent, en étroite collaboration avec leurs protagonistes. Mes images sont aussi bien souvent le résultat d’investigations universitaires et engagées. Je parle (avec) des femmes, des réfugié-es, des squatteurs-euses, et d’autres rebelles collatéraux-ales du complexe capitalo-patriarcal qui me fatigue et m’inspire à la fois.

Au sein du collectif, je participe à divers projets dont l’ambition est d’accompagner les prises de parole ignorées ou stigmatisées, et de les rendre visibles. Tout récemment, j’initie le projet Trace Ta Route avec un groupe de femmes du quartier de Lille-Fives. L’idée est alors de créer les conditions qui permettent à ces femmes de s’exprimer sur leur place dans l’espace public et de faciliter l’illustration de leurs réflexions en images, pour les coller en très grand dans la rue !

Pour plus de projets encore : https://anaissuire.format.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s