La fabrique des bonheurs

De mars à mai 2018, le photographe Matthias Crépel est allé à la rencontre d’adhérents des centres sociaux du Pas-de-Calais pour réaliser leur portrait. Cette exposition est née de ces rencontres.
l’artiste tisse avec ses modèles une relation photographique particulière : il leur met un appareil photo entre les mains. Entre discussions et prises de vue, ces derniers me racontent alors « leur coin », leurs souvenirs, leurs chemins de vie. Ces moments partagés ont donné naissance à 39 portraits, qu’il a réalisés au flash, et à une collection d’images alimentée par chaque participant.
C’est à travers cette démarche que Matthias choisis de témoigner de la richesse, de l’ouverture, de la générosité de ces habitants et d’évoquer leur attachement au territoire et aux liens qu’ils y tissent. Par delà la photographie, l’art du Laboratoire d’humanité, portant ce projet est de faire exister cette poésie sociale.
Ces images ont été présentées dans le parc du Louvre-Lens du 9 juin au 10 septembre 2018 et sont destinées à voyager ensemble, à travers toute la France, notamment portées par la Fédération des Centres Sociaux du Nord pas-de-Calais.
En prolongement de l’exposition, un livre a été publié par le Laboratoire d’humanité.
Ce projet a été initié par la Fédération des Centres Sociaux du Nord Pas-De-Calais, commanditaire de l’exposition, dans le cadre de la semaine des centres sociaux (18 au 23 juin 2018)

Cliquez pour agrandir :

Doubles pages extraites du livre « La fabrique des bonheurs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s